La sophrologie pour accompagner les personnes souffrant d'un cancer


Bien évidemment, la sophrologie ne soigne pas le cancer mais il est avéré qu'aujourd'hui, elle apporte une aide précieuse à la prise en charge médicale indispensable.


En effet, la sophrologie est citée comme soin oncologique de support dans le Plan Cancer édité par le Ministère de la Santé.



La sophrologie au cours des différentes phases

de la maladie du cancer


L'accompagnement sophrologique va s'adapter à chacune des étapes de la maladie.


La sophrologie en phase d'acceptation de la maladie cancer :

Lorsqu'une personne malade ne parvient pas à atteindre l'étape d'acceptation de la maladie, elle se résigne et peut même renoncer psychologiquement à vivre. Elle ne trouve pas la force de lutter contre la maladie et peut sombrer progressivement dans la dépression.


Les séances de sophrologie adaptées au capacités et aux ressources de la personne, à ce stade, vont permettre d'affronter sereinement le cancer.


Pour cela, la sophrologie permet d'apprendre à éliminer les émotions négatives et à renforcer sa détermination.


La sophrologie pour aider à l'observance thérapeutique :

C'est à dire la capacité pour le patient à adhérer à son traitement et à suivre les différentes recommandations prescrites par son médecin (régime alimentaire, activité sportive adaptée, arrêter de fumer ou de boire, etc...).


Pour la personne qui souffre d'un cancer, il n'est pas toujours facile de suivre le traitement médicale qui s'impose car il provoque de nombreuses difficultés et des effets secondaires qui impactent l'individu dans sa globalité aussi bien physiquement (douleurs, fatigue, ablations, troubles psychologiques, etc...) que émotionnellement (angoisses, tristesse, désespoir, etc...).


A ce stade, l'accompagnement en sophrologie a pour objectif d'amener la personne souffrant d'un cancer à suivre facilement son traitement. Pour cela, elle doit apprendre à évacuer ses croyances négatives, gérer les effets secondaires et valoriser le traitement.


Des exercices de préparation mentale peuvent être également proposés pour anticiper un examen, un soin ou un acte chirurgical afin d'optimiser le potentiel physique, mental et émotionnel de la personne malade. Il lui permettra, ainsi, de vivre sereinement l'intervention médicale.


La sophrologie pour ne pas sombrer dans la "déprime" :

Toute personne confrontée au cancer passe par des périodes de déprime.

La répétition des périodes de déprime nuit au rétablissement de la personne malade.

L'augmentation de la sécrétion d'adrénaline engendrée par l'anxiété de cette période affaiblit le fonctionnement du système immunitaire. Ce dernier ne parvient plus à lutter avec efficacité contre la prolifération des cellules cancéreuses.


De plus, durant ces périodes d'abattement, la personne peut avoir tendance à se replier sur elle-même en n'osant pas avouer ses difficultés à son entourage proche pour ne pas l'inquiéter. En s'isolant, elle prend le risque que ces épisodes de déprime perdurent dans le temps et s'intensifient.


Le suivi en sophrologie proposé à ce niveau a pour but d'apprendre à la personne à éliminer la tristesse et à retrouver l'envie. Il s'agit de lutter contre la déprime par un protocole d'amélioration du quotidien afin de retrouver un état de bien être.


A l'aide d'exercices de mise en mouvement douce du corps, de respirations et de visualisations, la personne va pouvoir évacuer les manifestations négatives (physiques, mentales et émotionnelles) générées par la déprime afin de retrouver un état d'apaisement.


La sophrologie et l'après-traitement :

La période de l'après-traitement est une phase de reconstruction globale qui demande à la personne de nombreuses ressources.

Si elle ne parvient pas à les contacter, elle peut se replier sur elle-même et rester accablée par la peur que le cancer réapparaisse.


L'accompagnement sophrologique proposé en après-traitement va faciliter l'amélioration du quotidien, car les différentes difficultés auxquelles est confrontée la personne en rémission impactent sont état de bien-être dans sa vie de tous les jours.


La personne va ainsi vivre plus sereinement l'après-traitement en apprenant à chasser sa peur de la récidive et à renforcer sa confiance en elle.


Des exercices de préparation mentale peut également être proposé pour la reprise d'activité professionnelle afin d'optimiser le potentiel physique, mental et émotionnel de la personne en rémission. Cette accompagnement permet alors de vivre plus sereinement le retour au travail.


Je vous propose de vous accompagner dans toutes les phases de la maladie du cancer (du diagnostic à la rémission), au cabinet à Louviers, ou à distance en visio. Je peux également me déplacer à votre domicile (me consulter pour les conditions).


Pour prendre RDV :